Musée, je t’aime

Cher musée,

On se connaît bien toi et moi. Je te fréquente beaucoup, je t’ai choisi pour faire partie de ma vie, je t’ai étudié, regardé, visité, admiré, suivi, je t’ai même fabriqué dans ma tête (le Musée Imaginaire, Malraux, tout ça…). A chaque fois que je te fréquente, je suis quasiment seule en toi. Et c’est vraiment trop con parce que t’es plutôt beau gosse, t’es souvent gratuit quand on est jeune, et puis parfois tu nous montres des trucs absolument magnifiques,

WP_20161216_12_03_01_Pro
Musée des Beaux-Arts de Rennes

des trucs moches aussi, des trucs drôles,

WP_20170113_15_21_05_Pro
Musée des Beaux-Arts d’Orléans

des trucs qui font réfléchir…

WP_20170120_20_15_12_Pro
Musée du Louvre de Paris

T’as plein de fonctions à la fois, t’es esthétique, pédagogique, culturel, patrimonial, politique, idéologique, artistique, instructif, ouvreur d’esprit, ouvreur de chakra, ouvreur de boîtes de conserve… T’es des milliers de choses en même temps.

Et qu’est-ce que je t’aime pour toutes ces fonctions. Moi, je t’aime parce que t’es comme la maison. Chez toi, je me sens bien. Un peu comme chez mamie Simone. On est bien chez toi, il fait chaud, les gens sont toujours sympas et puis qu’est-ce que tu es beau !

Tu n’as pas toujours existé, musée. Enfin pas sous la forme qu’on te connaît aujourd’hui. Des gens t’ont un peu imaginé avant que tu n’existes. Il y a toujours eu des gens qui collectionnaient, pour eux, pour d’autres. Et puis un jour, 1789 ! Bim ! Les riches, les pauvres, les élites, l’Eglise, l’Etat, tout est chamboulé. Bon, les révolutionnaires ont fracassé quelques œuvres, bien fâchés que les élites aient tout pour eux. Mais ils n’ont pas été totalement cons (Ca fait deux fois que je dis « con » dans cet article, c’est trop?)! Donc les révolutionnaires, qui n’étaient pas les derniers des abrutis, ont dit « ça suffit l’art pour les élites, maintenant on va partager et tout le monde va pouvoir kiffer en France » (Ça n’était pas exactement dans ces termes, je vous l’accorde!). Et là, bim, bim, bim, ça pullule comme la varicelle, ils vont créer les Musées des Beaux-Arts. Mais quels génies, quels Dieux ! Puis, ils en mettent partout en France, dans les grandes villes, comme ça tout le monde peut en profiter. Et ils les remplissent avec les « saisies révolutionnaires », en gros, tout ce qu’ils ont pris aux élites !

Et depuis, il y a des gens magnifiques qui t’enrichissent, te restaurent, t’agrandissent, ils prennent soin de toi de ouf mon pote !

Et moi, comme ça, je peux te rendre visite chaque fois que je vais dans une grande ville. Je dois avouer que tu es mon préféré, Musée des Beaux-Arts, mais t’as plein de copains, tout aussi cools. T’as les musées de société, les musées d’art tout court, les écomusées, les musées d’archéologie, les musées d’histoire… Bref, les gens ne le savent pas trop, mais tu es partout !

Tout ça pour te dire que, musée, je t’aime ! T’es un sacré bonhomme. T’es beau musée. Tiens-toi debout, tiens-toi fier. Tu es ma maison, je me sens bien dès que je vais te voir. Et même si les salles sont clairsemées, je sais que je ne suis pas la seule à t’aimer.

 

Pêle-mêle : Musée du Louvre de Paris, Musée des Beaux-Arts d’Orléans, Musée des Arts Décoratifs de Paris, Musée des Beaux-Arts de Rennes, Château des Ducs de Bretagne de Nantes, Grand Palais de Paris, Galerie David d’Angers.

Sources :

Tous les musées du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s